Rencontrer

Portrait d’une personnalité ou d’un citoyen actif dans le monde de l’aménagement du territoire en Brabant wallon.

Alain Moreau, du grenier de ses parents au Monty

Le tour du bloc, premier spectacle de marionnettes créé à Bruxelles en 1986 par Alain Moreau, a fait le tour du monde. Désormais installé à Genappe avec Le Tof théâtre, le créateur de marionnettes et de spectacles est aussi prof d’un Master en art de la marionnette.

Lire la suite

Roza chante la beauté et la fragilité

Rosalie Gevers a grandi à Ramillies, à Mont-Saint-André, plus précisément. De son enfance passée à la campagne, entourée de verdure et d’animaux domestiques, elle a gardé l’amour pour la nature. À 22 ans, elle se consacre entièrement à la chanson sous le nom d’artiste « Roza ».

Lire la suite

Étienne Van der Belen, comédien et pédagogue

S’il a grandi à Huy, dans le Condroz, et a longtemps vécu à Bruxelles, Étienne Van der Belen puise une partie de ses racines en Brabant wallon. À Hévillers, plus précisément, où il passait une grande partie de ses vacances d’été, chez ses grands-parents paternels. Il y a une douzaine d’années, après de nombreux et lointains voyages, il posait ses valises à Villers-la-Ville.

Lire la suite

« Nos paysages sont le fruit de l’époque coloniale »

Espace-vie prolonge le dossier sur la place de la mémoire coloniale et décoloniale dans les espaces publics du Brabant wallon avec l’anthropologue Bambi Ceuppens, commissaire scientifique au sein du Musée royal de l’Afrique centrale qui, depuis un an, participe au Groupe de Travail sur la présence de symboles coloniaux dans l’espace public bruxellois.

Lire la suite

« Détruire les traces du passé, même violentes, est pour moi contre-productif »

Nombreuses sont les traces qui parsèment notre paysage d’une narration unilatérale de l’expérience coloniale, mais comment prendre ces traces en charge ? Au déboulonnage, d’autres voies sont possibles. Échange sur ces questions d’actualité avec Pascal Blanchard, historien, chercheur-associé au Centre d’histoire internationale et d’études politiques de la mondialisation (CRHIM-UNIL) à Lausanne, spécialiste du fait colonial, des immigrations et de l’histoire contemporaine.

Lire la suite

« Organiser des débats et entendre les voix différentes et divergentes »

Nombreuses sont les traces qui parsèment notre paysage d’une narration unilatérale de l’expérience coloniale, mais comment prendre ces traces en charge ? Au déboulonnage, d’autres voies sont possibles. Échange sur ces questions d’actualité avec Idesbald Goddeeris, professeur d’histoire coloniale à la KU Leuven, spécialiste des débats postcoloniaux en Flandre et en Belgique et de la place de la mémoire coloniale dans l’espace public.

Lire la suite

L’intersectionnalité, on en parle avec Lisette Lombé

Lisette Lombe, artiste multidisciplinaire

L’invisibilisation dans l’espace public ou médiatique est une réalité que connaissent la plupart des femmes. A fortiori lorsqu’elles subissent d’autres discriminations liées à leur identité, à la couleur de leur peau, à leur invalidité… Rencontre avec Lisette Lombé qui, par sa poésie sociale, combat de nombreuses discriminations.

Lire la suite

Dominique Maes, spécialiste du non rentable

Le Malévien est le Président Directeur Généreux de la Grande droguerie poétique, une manufacture dont sortent des centaines de flacons vides… remplis de poésie, de dérision, de joie, de provocation… parfois même de cynisme. Ces objets uniques ne sont pas à vendre, mais ils constituent de formidables outils de connexion et de dialogue entre les gens.

Lire la suite

Les courbes avant-gardistes de Damien Carnoy

L’un des pionniers de l’écoconstruction en Belgique est installé au beau milieu des bois à Ottignies. L’architecte Damien Carnoy y déploie toujours une architecture dite organique. Son savoir-faire singulier dans le domaine de la construction en bois en fait toujours un expert écouté. Retour sur une carrière à contrecourant.

Lire la suite