Compacité et intimité

Un immeuble de vingt appartements qui forme une unité, de manière à resserrer les liens entre les habitants.

Mais un ensemble où chaque appartement bénéficie d’une isolation acoustique et énergétique (K 29) importante, de manière à préserver son intimité. Le projet de logement public conçu par l’Atelier d’architecture Mathen (Corbais) pour la société de logement public Le
Foyer wavrien permet de réconcilier quelque peu architecture et logement public.

Située à Wavre, rue des Nerviens, cette réalisation peut « paraitre simple et évidente de prime abord, les espaces de circulation ont toutefois été optimisés pour donner le plus de prépondérance possible aux lieux de vies et d’usages », expliquent les architectes. L’ensemble du projet s’élève à 2,6 millions (TVAC).

Ajoutons que l’Atelier d’architecture Mathen a reçu le Grand Prix d’architecture de Wallonie pour cette réalisation, dans la catégorie habitat collectif.

Share on facebook
Share on linkedin