La traversée de la drève Chèvequeue, à Walhain, ne sera plus vraiment pareille. Cette artère, qui permet de rejoindre le centre de Walhain depuis la nationale 4, sera bientôt dépouillée des 284 tilleuls qui bordent cette route depuis plus de 100 ans. Des arbres qui forgent l’identité du village et forment un patrimoine local et végétal indéniable.

Texte : Xavier Attout

La traversée de la drève Chèvequeue, à Walhain, ne sera plus vraiment pareille. Cette artère, qui permet de rejoindre le centre de Walhain depuis la nationale 4, sera bientôt dépouillée des 284 tilleuls qui bordent cette route depuis plus de 100 ans. Des arbres qui forgent l’identité du village et forment un patrimoine local et végétal indéniable.

Ils seront abattus pour des raisons de sécurité, plus de 60 % d’entre eux étant dans un très mauvais état suite à un manque d’entretien ou un entretien mal mené. Un travail qui s’étalera sur six ans. La première vague d’abattage concernera 45 arbres et est prévue cet hiver. Tous les arbres seront toutefois replantés à l’identique, la même essence ayant été choisie. Il s’agira d’arbres déjà matures, de plus de cinq mètres.

Notons qu’après plusieurs rapports, dont celui du Département Nature et Forêts, il a été établi qu’il y a une nécessité d’abattre ces arbres et que cette opération ne peut être reportée dans le temps pour des raisons de sécurité. Reste à espérer que les arbres replantés bénéficieront de bonnes conditions pour croître