En bref

Une nouvelle porte d’entrée à Waterloo

30.01.2023

Sept ans après l’acquisition d’un terrain situé à l’angle de la chaussée de Bruxelles et du boulevard Rolin, à Waterloo, le promoteur Eaglestone obtient enfin son permis d’urbanisme. Et ce à la troisième tentative. Un ilot stratégique qui fait office de porte d’entrée dans le centre waterlootois. La commune a longtemps calmé l’important appétit du promoteur. Ils se sont finalement mis d’accord sur un ensemble comprenant 42 appartements, 3 maisons, 8 commerces et des bureaux. Habitat kangourou, habitat groupé et appartements classiques composent l’offre de logement. La livraison est prévue en 2025.

Retour à la case départ à La Hulpe

30.01.2023

Nouveau coup d’arrêt dans le dossier des Berges de l’Argentine à La Hulpe. Le Conseil d’État a invalidé une décision d’ouverture de voirie car elle a été rendue en dehors des délais. Une décision qui pourrait concerner bon nombre de dossiers en Wallonie. Dont celle de La Hulpe. Le promoteur immobilier Atenor, qui espère depuis de longues années aménager plus de 200 logements sur cet ancien site industriel, risque donc de devoir introduire une nouvelle demande de permis.

La réhabilitation du Carmel revue à la baisse

30.01.2023

Le projet immobilier imaginé sur le site du Carmel à Walhain a été revu à la baisse. Le demandeur, la Mutualité Chrétienne, espère désormais construire 45 logements au lieu des 70 unités prévues initialement. Ce projet intergénérationnel vise à favoriser l’intégration des personnes âgées. Jeunes et seniors se partageront les logements. L’enquête publique se clôture le 7 février.

Nouvel élan à la gare de Nivelles

30.01.2023

L’ancien bâtiment voyageurs de la gare de Nivelles a trouvé une nouvelle affectation. Le bureau d’études en stabilité Neuf81, actuellement implanté à Genappe, vient de signer une promesse d’achat. Le bâtiment sera rénové de fond en comble. Son volet patrimonial sera maintenu. D’autres locataires pourraient s’installer dans le bâtiment.

Le parc national des Forêts du Brabant toujours en projet

30.01.2023

La Wallonie a désigné en décembre dernier ses deux parcs nationaux. La candidature du Parc national des Forêts du Brabant, portée notamment par la Province du Brabant wallon, n’a pas été retenue. Le projet n’est pas enterré pour autant. L’Institut de Gestion de l’Environnement et d’Aménagement du Territoire (ULB) vient d’être mandaté par la Province pour élaborer un plan opérationnel de densification du maillage écologique sur le territoire du projet « Forêts du Brabant ». Et ce en parallèle du travail en cours du côté du Brabant Flamand, qui a de son côté été retenu parmi les candidatures déposées pour devenir un parc national en Flandre. Un Master plan sur l’ensemble de la zone sera déposé d’ici mi-2023. L’objectif étant d’avoir une vision complète de l’ensemble du massif forestier.

Rappelons que l’objectif du parc national des Forêts du Brabant est notamment de reconnecter trois massifs forestiers importants (Bois de Halle, Forêt de Soignes et Forêt de Meerdal) en utilisant les vallées de la Lasne et de la Dyle. Le projet s’étend sur 4 300 hectares en Brabant wallon.

220 appartements en plus à Court-Village

24.09.2021

Elle s’est longuement fait attendre, le temps que la commune gère l’imbroglio juridique dans lequel elle était empêtrée. Equilis vient d’introduire la demande de permis d’urbanisme pour la phase 2 de Court-Village, à Court-Saint-Étienne. Et ce, auprès des services de la fonctionnaire déléguée. Elle concerne la construction de 220 logements, qui seront érigés dans le sillage des bâtiments actuels, vers Ottignies. Ils s’ajouteront aux 152 logements déjà vendus et aux 8 000 m² de commerces et services. Altiplan et ABR, déjà à l’oeuvre pour la première phase, sont également les architectes de la seconde phase.

Extension pour le centre William Lennox

24.09.2021

Un permis de bâtir vient d’être délivré en vue de la rénovation et de l’extension du Centre Hospitalier Neurologique William Lennox à Ottignies. Un centre construit il y a 50 ans. La surface des locaux passera de 14 000 m² à environ 20 000 m². La capacité hospitalière atteindra 198 lits au lieu des 159 actuels. C’est le bureau Assar Architects qui a dessiné le nouveau projet. Précisons que le Centre William Lennox avait déjà construit en 2007 une nouvelle aile à l’architecture particulièrement élancée. Dessinée par le bureau Artau, elle avait reçu la même année le Prix de l’Urbanisme et de l’Architecture. Projet à redécouvrir dans notre corpus « La créativité urbanistique en Brabant wallon ». Le chantier actuel s’étendra jusqu’en 2030.

Absence prolongée pour Nathalie Smoes

24.09.2021

La fonctionnaire déléguée du Brabant wallon est en congé maladie depuis début juin. Son adjoint Cédric Harmant a pris le relais cet été. Françoise Duperroy a depuis lors été dépêchée depuis Namur pour assurer l’intérim jusqu’à nouvel ordre.

Waterloo préserve son centre

24.09.2021

Waterloo tente toujours d’enrayer sa densification. Commune la plus urbanisée du Brabant wallon, la cité du Lion a décidé d’appuyer sur la pédale de frein. Elle vient de matérialiser la préservation de deux sites importants situés en plein centre-ville : le parc Jules Descampe et le terrain de rugby. Ce dernier fait l’objet de nombreuses propositions de la part de promoteurs immobiliers. Pour alléger la pression automobile en centre-ville, la commune a lancé une étude de faisabilité relative à la construction d’un parking souterrain de 200 places à proximité de l’espace Bernier.

Demande déposée pour la gare d’Ottignies

24.09.2021

Le permis pour l’aménagement de la nouvelle gare d’Ottignies vient d’être déposé. Un projet colossal de plus de 83 millions. L’objectif est d’en faire un pôle multimodal, à la fois confortable, fonctionnel, durable et accessible à tous les voyageurs. La nouvelle gare comprendra des parkings pour 600 vélos et plus de 1 000 voitures. Un nouveau bâtiment économe en énergie sera construit pour les voyageurs.

Demi-tour pour la navette autonome

24.09.2021

La navette autonome qui circulait dans les rues de Louvain-la-Neuve est rentrée au garage. Définitivement ? Nul ne la sait. Mais l’expérience qui s’est déroulée du 8 mars au 31 août demande de nouvelles études avant d’être poursuivie. L’idée du TEC est d’en faire un service de mobilité complémentaire pour le dernier kilomètre à parcourir lors d’un trajet.

Un corridor cyclable le long de la E411

24.09.2021

L’idée est de relier Louvain-la-Neuve à Bruxelles. Une voie rapide, sorte de corridor cyclable, qui longera l’autoroute E411. Un projet qui sera à construire entièrement. Et qui exigera quelques aménagements importants : quatre passerelles, notamment une qui devra enjamber la vallée de la Dyle, et deux tunnels seront installés pour permettre aux cyclistes de franchir divers échangeurs sans bloquer la circulation automobile. L’idée du ministre wallon de la Mobilité Philippe Henry est de lancer les travaux en 2022 pour une mise en circulation en 2024. Un timing qui sera toutefois tributaire de l’obtention des permis de bâtir. La « véloroute » wallonne rejoindra le réseau cyclable flamand à hauteur de Rosières.

Une piscine olympique au Blocry

12.07.2021

La nouvelle piscine de Blocry à Louvain-La-Neuve vient d’être dévoilée : elle se composera d’un bassin olympique (50 x 25 m) et possèdera une architecture relativement simple et modeste. La piscine a été dessinée par le duo VenhoevenCS et B2Ai architectes. L’idée a été de la concevoir aussi compacte que possible afin de réduire au maximum la consommation d’énergie. La livraison est prévue pour 2023. L’investissement s’élève à 16 millions d’euros.

La Clinique Saint-Pierre progresse

12.07.2021

Le Schéma d’Orientation Local devant permettre la construction du futur ensemble hospitalier Saint-Pierre à Wavre a été adopté par le conseil communal de Wavre. La Zone d’aménagement communal concertée (ZACC) va maintenant pouvoir être activée. Le bureau Assar Architects s’active de son côté pour finaliser les plans et introduire une demande de permis. Le déménagement d’Ottignies à Wavre est attendu en 2028.

La végétalisation de Wavre démarre

12.07.2021

Un dossier a été rentré par la Ville de Wavre pour végétaliser la place Henri Berger (à la gare).  Et ce dans le cadre d’un appel à projets de la Région wallonne. Certains espéraient voir la place Cardinal Mercier emprunter cette voie, vu le succès de l’opération « Jardin urbain » mise en place ces dernières années durant l’été. Il n’en sera rien. L’espace doit être préservé pour le « Jeu de Jean et Alice ». Des aménagements modulables et une extension des terrasses sont toutefois prévus.