En bref

Wavre : un nouveau phare à la place Bosch

26.03.2024

Un projet à l’architecture ambitieuse va voir le jour dans les prochains mois à Wavre. Situé dans le bas de la rue de Namur, dans un des angles de la place Bosch, le projet Pharos mené par Dare2Build et dessiné par les architectes Agora et AAUCB verra la démolition de neuf immeubles délabrés pour les remplacer par un ensemble de 61 appartements et quelques surfaces complémentaires (commerce et bureau) au rez-de-chaussée. Outre la démolition d’un bâti défiguré par les années, l’intérêt du projet tient notamment par l’ouverture vers un intérieur d’ilot végétalisé offrant 101 places de stationnement en sous-sol et 112 places de parking pour vélos.

Un quartier du numérique dans le centre de LLN

26.03.2024

Le POD, le hub digital du Brabant wallon qui vise à échanger et à se former autour des technologies numériques, est actuellement installé dans le parc scientifique de Louvain-la-Neuve. Pour accentuer son développement, il doit toutefois disposer d’un bâtiment plus spacieux. Invest.BW souhaite donc aménager un « quartier du numérique » au-dessus des voies de chemin de fer, entre la gare des bus et la dalle urbaine (côté eFarmz). Des discussions sont en cours avec l’UCLouvain pour construire un immeuble de 10 000 m2.

Mauvais film pour l’immeuble Kodak

26.03.2024

Permis toujours refusé pour Eaglestone qui souhaitait transformer l’ancien immeuble de bureau de Kodak, situé dans un écrin de verdure en face du centre sportif de La Hulpe. Le ministre Borsus, sollicité dans le cadre d’un recours déposé suite au refus de la demande de modification du permis d’urbanisation, a confirmé la décision de la commune. Eaglestone souhaite démolir entièrement le bâtiment (et ne garder que les sous-sols) pour construire à la place quatre immeubles comprenant 75 appartements. Le collège dénonce notamment une densité excessive, une augmentation de l’emprise au sol ainsi que des gabarits démesurés. Il souhaite que le projet soit réduit de 10 à 20 unités.

Rectificatif : projet Athéna-Lauzelle

26.03.2024

Quelques précisions à apporter à l’article publié dans le numéro 316 et consacré à l’aménagement d’un nouveau quartier sur le site dit Athéna-Lauzelle à Louvain-la- Neuve. L’UCLouvain, qui pilote les aménagements de ce site de 30 hectares (et non 10 ha comme mentionné) qui accueillera à terme 1 250 logements, entame maintenant un long processus administratif suite à l’adoption fin janvier par le conseil communal du projet de Schéma d’orientation local (SOL). L’enquête publique, actuellement en cours, se clôturera le 19 avril. Préalablement à son entrée en vigueur, le SOL devra encore être adopté définitivement par le conseil communal ainsi que par le gouvernement wallon. Le SOL constitue la première étape des réflexions urbanistiques du futur quartier, des permis d’urbanisation devront ensuite être élaborés pour chacune des trois phases du projet. Si tout se passe bien, le premier permis d’urbanisation, incluant une étude des incidences sur l’environnement, sera déposé pour la première phase d’ici trois ans. L’aménagement du site sera ensuite réalisé par différents acteurs. Les parcelles seront cédées à des particuliers, voire à des groupes de particuliers, et à des promoteurs. Les premiers habitants sont espérés en 2029. Ajoutons que ce sont les agences d’urbanisme XMU-Urbanistes et Alphaville qui ont mené l’élaboration du SOL.

Un deuxième NPoW à Jodoigne

26.03.2024

Le bâtiment de l’ancienne poste (également appelé bâtiment des contributions), situé avenue des Commandants Borlée, va être aménagé en New Places of Working. Un bail emphytéotique vient d’être signé entre la Régie des Bâtiments et la commune de Jodoigne pour valoriser le bâtiment et y créer des espaces de travail partagés sur 2 500 m2. Il s’agira du deuxième NPoW du Brabant wallon, après celui qui sera créé à la gare de Ramillies. L’objectif restant d’encourager le développement économique à proximité des pistes cyclables.

Des bureaux modèles en matière d’écoconstruction

26.03.2024

Mundo Louvain-la-Neuve, centre d’entreprises destiné « aux acteurs du changement », a ouvert ses portes fin février. Le bâtiment de 2 300 m2 est situé à l’entrée de la cité universitaire, sur le site de l’ancien centre de voile ULYC. Les deux bâtiments (la ferme rénovée et une nouvelle construction) font surtout office de modèle en termes d’écoconstruction. La structure porteuse du bâtiment a par exemple été réalisée avec une ossature en acier récupéré. Que ce soit les faux plafonds, les planchers, les portes ou encore le mobilier, les bâtiments ont été aménagés avec un maximum de matériaux récupérés. Les nouveaux matériaux étaient quant à eux naturels et sains. Enfin, tous les aménagements sont modulables. Les travaux ont été réalisés par le bureau d’architecture A2M.

Grez-Doiceau : réhabilitation en vue pour le site Tudor

26.03.2024

Le site Tudor, situé à Florival, dont le nom est lié à l’industriel Henri Tudor qui va transformer pendant près d’un siècle cette ancienne abbaye cistercienne en usine à batteries, est en voie de réhabilitation. À l’abandon depuis 1995, ce site de 11 hectares vient de faire l’objet d’un accord de coopération entre la Société provinciale de développement (POM) du Brabant flamand, les provinces du Brabant et du Brabant flamand ainsi que les communes de Grez-Doiceau et Huldenberg pour déterminer les contours du réaménagement de cette zone. Le site, pollué, devrait être principalement dédié à de l’activité économique mais des activités de type touristique, culturel voire résidentiel sont également envisagées.

Une nouvelle stratégie pour Mélin

26.01.2024

Un schéma stratégique du village de Mélin (Jodoigne), classé comme l’un des plus beaux de Wallonie, est en voie de finalisation. Il vise à préserver le cadre vert et patrimonial du village, à apaiser la circulation automobile, à améliorer la lisibilité de son coeur de village et de ses espaces publics de même qu’à donner des orientations sur les zones encore urbanisables. Le bureau d’étude SEN5, qui a réalisé le schéma, a également proposé l’aménagement de trois espaces partagés : le réaménagement de la place centrale, l’aménagement d’un verger rue des Rivages et l’aménagement d’un parc accueillant des jeux (à proximité de l’église).

Vous avez plus 65 ans et vivez en Brabant wallon ?

26.01.2024

La Province du Brabant wallon organise une grande enquête – menée par l’ULB – sur les besoins et les attentes des seniors qui vivent en Brabant wallon. Les résultats permettront de mieux connaitre leurs réalités et de définir les mesures à prendre pour améliorer leur quotidien et anticiper les défis démographiques. Des seniors habitants à Incourt, Jodoigne, Ottignies-LLN, Tubize, Walhain, Waterloo ou Wavre sont recherchés pour partager leurs expériences de vie et leurs besoins au quotidien. L’entretien anonyme dure 1h30 et se déroulera au domicile ou dans un lieu déterminé. Infos : brabantwallon.be – Contact : charlotte. casier@ulb.be ou 02 650 68 21.

Permis accordé pour la nouvelle gare d’Ottignies

26.01.2024

Le permis relatif à la construction de la nouvelle gare multimodale d’Ottignies a été accordé par le ministre Borsus. Un permis attendu depuis longtemps et qui doit mener à une transformation en profondeur de la deuxième gare wallonne en termes de fréquentation (39 448 voyageurs par semaine), derrière Liège-Guillemins. Si de nouveaux bâtiments seront construits et que les quatorze voies seront désormais couvertes, toute l’esplanade sera également agrandie et réaménagée. La capacité d’accueil des bus sera doublée et plusieurs centaines d’emplacements vélos sont prévus, de quoi en faire une gare multimodale. Le projet sera développé par phase. Le planning prévoit une clôture du chantier fin 2031.

Fin d’une longue saga pour le Home Renard

26.01.2024

Elle aura duré plus de quinze ans. Le Home Renard a reçu son permis fin décembre. Il s’agit en fait de la construction d’un pôle pour seniors (maison de repos, accueil de jour et résidence-services) situé en plein centre de Grez-Doiceau qui sera géré par le CPAS. Le cout de la construction du home et de l’accueil de jour est estimé à 18 millions d’euros (TVA comprise).

WalSpace doit valoriser les zones économiques

26.01.2024

La Région wallonne vient de lancer un outil cartographiant les terrains où développer de l’activité économique en Wallonie. WalSpace, source d’informations pour les investisseurs, est mis à jour chaque trimestre. On y apprend que la Wallonie compte 456 parcs d’activités économiques et zones portuaires sur une superficie globale de 12 345,49 hectares, dont 1 436,92 hectares sont encore disponibles (et 30,8 ha en Brabant wallon).

Issue enfin favorable pour les Récollets à Nivelles ?

26.01.2024

Nouvel épisode dans le projet de réhabilitation de l’ancien couvent des Récollets à Nivelles. Le promoteur immobilier Lixon a déposé une seconde demande de permis en septembre pour aménager 30 appartements dans cet ensemble patrimonial. Il espère recevoir un feu vert d’ici quelques semaines. Sur les trois ailes de l’ancien couvent, deux seront rénovées en conservant leur caractère patrimonial, la troisième sera partiellement démolie pour laisser place à une nouvelle structure qui est dans la lignée du caractère architectural de l’ensemble. Le dossier suscite depuis 2017 de vives oppositions de la part de certains riverains et défenseurs du patrimoine. Des ateliers de réflexion, ouverts aux citoyens, ont permis de faire évoluer le projet, passant notamment d’une centaine à 30 appartements. La fin du chantier est espérée pour 2027.

Sauver une serre Art nouveau à Genval

26.01.2024

Trois associations locales, dont le vignoble de Genval, se mobilisent pour la sauvegarde d’une serre Art nouveau située au bas du domaine du Beau- Site. L’objectif est d’y créer un nouveau lieu d’expo d’art contemporain et de maraichage. Cette serre, que l’on doit à l’architecte Paul Hamesse, est dans un triste état. Pour la sauver et la restaurer, 75 000 euros sont nécessaires. La commune accepte de financer 25 000 euros alors que les associations se mobilisent via différents évènements pour rassembler le solde.

Une nouvelle fonctionnaire déléguée pour le Brabant wallon ?

22.11.2023

Changement en vue pour le poste de directeur du Brabant wallon au sein du département de l’Aménagement du territoire et de l’Urbanisme du SPW. Soit plus communément appelé le poste de fonctionnaire délégué. La Luxembourgeoise Stéphanie Pirard est arrivée en tête de l’épreuve de sélection. Le gouvernement wallon doit maintenant décider s’il valide ce choix. Ce qui ne devrait pas être le cas avant le printemps prochain. Cédric Harmant, qui travaille au service du fonctionnaire délégué du Brabant wallon depuis 2006, est le fonctionnaire délégué ad interim depuis mai 2022.