En bref

La porte d’entrée des Bétons Lemaire

18.09.2020

Il s’agit de la première phase de la réaffectation des Bétons Lemaire, un site de 8,4 hectares situé à l’arrière du Douaire, en plein centre d’Ottignies. Elle doit faire office de lien entre le Douaire et les Bétons Lemaire par
le biais de l’érection de plusieurs immeubles sur le site des anciens établissements Decoux. Baptisé « Les
rives d’ô », on y retrouvera 86 appartements et des unités commerciales. La demande de permis de ce projet développé par Matexi et dessiné par Montois Partners a été déposée cet été. Le promoteur s’attaquera ensuite au gros morceau de cette réaffectation, avec la création d’un nouveau quartier de 600 logements.

Vers un grand parc dans le centre de La Hulpe

18.09.2020

Monopoly en vue à La Hulpe. La majorité communale envisage de démolir l’école des Colibris, située avenue des Combattants, en plein centre de La Hulpe, de réaffecter l’ancienne poste et de transformer le petit parc communal pour voir émerger un nouvel ensemble d’1,2 ha qui épousera les nouveaux besoins de la population. On y retrouverait, dans une sorte de traversée verticale, un grand parc, comprenant des logements à loyers modérés pour les jeunes ménages, des surfaces commerciales de 300 m2, un espace digital de même qu’une petite halle pour des évènements et un marché couvert. Un partenariat public/privé devrait être lancé pour financer l’opération. La démolition de l’école, désuète actuellement, s’accompagnerait de la construction d’une nouvelle école sur un terrain de 70 ares situé sur le site Kodak (ex-Dow Corning), en face du centre sportif. Cette proposition sera exposée à la population début octobre. Si elle n’est pas retenue, l’école des Colibris sera rénovée.

Un nouveau projet dans le centre de Court-Saint-Étienne

18.09.2020

Thomas & Piron vient de recevoir le permis d’urbanisme qui lui permettra de reconfigurer l’ilot situé le long de l’avenue Wisterzée, à Court-Saint-Étienne. Les maisons situées entre les numéros 31 et 43 seront démolies pour permettre la construction de trois immeubles comprenant 65 appartements. Des commerces seront situés au rez-de-chaussée. Un cheminement pour modes doux permettra de rejoindre l’avenue des Combattants en passant par l’ilot. Le projet a été dessiné par par les bureaux d’architectes Ryelandt et SIA. Le chantier débutera le 1er décembre.

Permis annulé aux Conceptionnistes

18.09.2020

Près de trente ans de tergiversations et la saga n’est pas terminée. Le projet immobilier mené par Chantiers SA qui vise la réhabilitation du site dit de l’ancien couvent des Conceptionnistes à Nivelles doit faire une sérieuse
marche arrière. Le permis octroyé en septembre 2017 pour la construction de 52 appartements, des commerces, une polyclinique et 296 emplacements de parking souterrains vient d’être annulé par le Conseil d’État suite à un recours de riverains. Une faille juridique relative au plan communal d’aménagement (PCA) doit d’abord être réglée avant qu’un nouveau permis soit introduit.

Wavre, commune pilote des Points mob

18.09.2020

C’est une première wallonne. Wavre accueillera d’ici peu des Points mob, soit des emplacements conçus pour favoriser le transport multimodal. Comme par exemple pour pouvoir passer facilement du train au vélo, au bus ou à la voiture partagée. Cet espace comprendra également divers services tels que des garages fermés pour vélos, des bancs, des commerces de proximité, des espaces verts ou encore des bornes de recharge pour véhicules électriques. Le concept sera implanté à Louvain-la-Neuve par la suite.

Un réseau de vélos partagés en 2021

18.09.2020

La Hulpe avait annoncé en 2018 son intention de lancer un réseau de vélos électriques partagés, de type Villo ! L’idée devait ensuite essaimer dans les communes voisines. Le projet a été mis en stand-by ces derniers temps car il séduit l’intercommunale in Bw, qui ambitionne désormais de le développer à l’échelle de toute la province. Le cahier des charges permettant de choisir le futur opérateur sera lancé dans les prochaines semaines. Le lancement de ce réseau est prévu pour 2021.

Réinventer sa mobilité

10.07.2020

La Province du Brabant wallon propose désormais aux résidents et travailleurs de la province de réinventer leur mobilité domicile-travail. Cela passera par un programme d’accompagnement sur mesure mis en place par un coach. Il réfléchira avec le candidat à la meilleure solution de déplacement alternative à la voiture individuelle. Ajoutons que pendant la période de test, il est possible d’obtenir le prêt gratuit de vélo (classique, électrique, cargo, pliant) ou de trottinette. Infos : www.brabantwallon.be

Découvrez les Arènes du Territoire

10.07.2020

En vue d’appréhender les enjeux de taille que sont la réduction de l’artificialisation des sols et la maitrise de l’étalement urbain, le Gouvernement wallon a établi un dense programme d’actions en lien avec sa Déclaration de Politique régionale. Ce programme est à la mesure des effets pluriels (paysagers, écologiques, économiques…) produits par ces phénomènes et s’articule notamment autour d’un groupe d’experts chargé d’élaborer une méthodologie de mesure de l’étalement urbain. Nous vous en parlions dans le n°295 d’Espace- vie. Parallèlement à ce groupe de travail, des Arènes du Territoire seront mises en place sur l’ensemble de la Wallonie.

À la manoeuvre : les huit Maisons de l’urbanisme, accompagnées des SPW Territoire et Développement durable, ainsi que du cabinet du ministre Willy Borsus, en charge de l’Aménagement du territoire. Objectifs : rassembler, en un lieu de débat, un panel d’acteurs engagés, représentatifs de la diversité du paysage de l’aménagement et du ménagement du territoire en Brabant wallon (fonctionnaires, élus, militants associatifs, professionnels, experts, CCATM, etc.) qui échangeront sur les enjeux cardinaux que constituent la réduction de l’artificialisation des sols et de l’étalement urbain à l’horizon 2050.

Notre Maison de l’urbanisme participera à ce programme en organisant plusieurs séances de débat. Nous vous tiendrons au courant, dans les prochains numéros d’Espace-vie, des résultats de ces travaux gravitant autour d’un enjeu qui questionne l’habitabilité du monde de demain.

Accélérer la gestion des permis

10.07.2020

Quatre organismes s’associent pour lancer un appel commun à destination de l’ensemble des villes et communes wallonnes. « Vu le contexte post-Covid, il est essentiel de continuer à fluidifier la gestion des demandes de permis d’urbanisme », clament l’Union professionnelle du Secteur immobilier, la Confédération de la Construction wallonne, l’Union wallonne des Architectes et l’Union wallonne des entreprises. Comment y parvenir ? Le quatuor propose de faciliter l’organisation de réunions de projets, de fluidifier la gestion des accusés de réception, d’optimaliser l’organisation des enquêtes publiques ou encore d’accélérer la remise des avis par les instances d’avis et de recours.

Le centre de Genappe en zone 30

10.07.2020

Une expérience qui se prolongera jusque fin septembre. Une vingtaine de rues sont concernées. Une manière de favoriser la cohabitation entre modes doux et voitures pendant cette période qui prône la distanciation physique. Cette mesure sera éventuellement prolongée après évaluation.

L’envol de l’habitat léger

10.07.2020

Le confinement a donné des envies d’ailleurs à certains. Les demandes de renseignements pour implanter des habitats légers (yourte, tiny house, etc.) en zone agricole se sont multipliées ces dernières semaines. Tant auprès des communes que des services de la fonctionnaire déléguée du Brabant wallon. Des demandes qui se heurtent le plus souvent aux limites du plan de secteur, qui n’autorise pas ce type d’implantation en zone agricole. Pour rappel, un permis d’urbanisme est obligatoire. Pour le reste, l’habitat léger poursuit son chemin vers la reconnaissance officielle avec l’adoption récente par le Gouvernement wallon de règles de salubrité applicables aux habitations légères.

Le centre de Wavre apaisé

10.07.2020

L’hypercentre de Wavre est passé en zone 30. Une mesure temporaire prévue dans un premier temps jusque fin aout. Des rues cyclables ont également été aménagées. La zone 30 retenue concerne la rue du Chemin de Fer, la rue du Pont du Christ, la rue de Nivelles et la rue Haute, ainsi que la place Cardinal Mercier et la rue de Bruxelles. Du mobilier urbain sera disposé pour favoriser l’apaisement du trafic. « Définir une zone plus grande aurait entrainé des aménagements plus importants et n’était pas réaliste dans l’immédiat », estime l’échevin wavrien de la Mobilité, Paul Brasseur. Ajoutons qu’une centaine de range-vélos seront également installés.

Une aide pour revitaliser les centres-villes

10.07.2020

La redynamisation commerciale des noyaux urbains est un enjeu important des villes et villages de Wallonie. Tubize, Nivelles, Wavre et Jodoigne vont bénéficier d’une aide du Gouvernement wallon pour lutter contre les cellules vides situées en centre-ville. De quoi ramener de la vie dans les centres urbains. L’objectif de ce plan « Creashop-plus » est de permettre l’ouverture de commerces de proximité via une aide de 6 000 euros. La Hulpe pourrait également bénéficier de cette aide d’ici septembre.

05.06.2020

Si on a souvent aménagé l’espace pour gagner du temps, on a trop rarement aménagé les temps pour gagner de l’espace.

Luc Gwiazdzinski, géographe, Sylvain Grisot, urbaniste et Benjamin Pradel, sociologue, dans une tribune publiée dans Libération.

2504

05.06.2020

Le nombre de personnes qui ont bénéficié d’une prime provinciale de maximum 200 euros pour l’achat d’un vélo électrique en 2019.