Waterloo freine désormais des quatre fers l’urbanisation et la densification de son territoire. Car la mobilité et la qualité de vie en pâtissent clairement. Remonter la pente sera délicat mais plusieurs grands chantiers sont sur la table pour inverser la tendance. Reste à voir s’il n’est pas trop tard. (Série 5/5)
Un projet immobilier, des riverains mécontents et une issue qui s’annonce positive. Des habitants de Mont- Saint-Guibert et Louvain-la-Neuve ont transformé leur opposition en force de propositions pour tenter de dégager une solution. Une mobilisation qui a mêlé les générations. Et qui pourrait servir d’exemple.

dessinateur belge
qui illustre Espace-Vie

Qu’elles aient été placées à l’initiative de services communaux ou d’associations locales, les boites à livres offrent aux regards de jolies surprises visuelles et aux esprits vagabonds, de belles aventures littéraires.
Waterloo freine désormais des quatre fers l’urbanisation et la densification de son territoire. Car la mobilité et la qualité de vie en pâtissent clairement. Remonter la pente sera délicat mais plusieurs grands chantiers sont sur la table pour inverser la tendance. Reste à voir s’il n’est pas trop tard. (Série 5/5)
Janvier 2021 – L’aménagement du territoire ? Pour qui et pourquoi ? C’est sous ce diptyque interrogatif que s’ouvre, en juin 1989, le premier Espace-vie. Un numéro 0 qui, dès son éditorial, amène tout de go l’enjeu d’un urbanisme participatif : pour qui et pourquoi ?
Après avoir lancé l’idée d’un Stop Béton en 2015, la Flandre garde toujours une longueur d’avance sur la Wallonie. Le gouvernement vient de valider le décret permettant l’arrêt de l’artificialisation des terres en 2040. Reste que ce Bouwshift (nouveau nom), dont les grands principes de mise en oeuvre seront dévoilés cet été, fait réagir. Interview avec le ministre wallon de l’Aménagement du territoire.
Le PECA offre un cheminement dans lequel l’art et à la culture ont une place durable et où enseignants, élèves, artistes et médiateurs culturels construisent ensemble un patrimoine commun.
La cité aclote poursuit sa politique de densification et de réhabilitation de son centre-ville. Les projets de réaffectation s’y multiplient, même si cela prend du temps. Ses facilités en matière de mobilité et d’équipements séduisent en tout cas : près de 1 800 logements devraient voir le jour d’ici 10 ans. Reste à voir si cette situation n’entrainera pas une certaine indigestion.
Les obstacles pour tendre vers le « zéro artificialisation » et pour freiner l’étalement urbain sont encore nombreux en Wallonie. Les Arènes du Territoire wallonnes tentent actuellement d’en décanter les principaux. Densification, adhésion, révision, planification : tour d’horizon avec l’Inspecteur général Michel Dachelet.

Retrouvez tous les anciens numéros de la version papier d’Espace-vie sur notre
bibliothèque en ligne